Capture2018 04 22 00.26.30

CHARLES-LOUIS baron de VAST-VIMEUX, naquit à la Rochelle le 23 octobre 1787.

Fils de Louis-Jean-Baptiste-Florent Vast et de Marie-Louise Vimeux (soeur du général Louis-Antoine Vimeux).

Son oncle, M. le lieutenant-général, baron Vimeux, commanda en chef l'armée de l'Ouest, en 1794, et fut nommé, en 1813, gouverneur de la forteresse du Luxembourg.Capture2016 03 05 16.01.32

A l'époque où il sortait de la première jeunesse, une seule carrière, celle des armes, offrait à Charles-Louis Vast-Vimeux une perspective brillante : il s'engagea comme volontaire dans un régiment de hussards, et il fit, pour son début, la campagne d'Austerlitz. 

Trois ans plus tard, il était en Espagne avec le grade de sous-lieutenant; il se distingua dans plusieurs affaires, et il fut blessé. Admis comme capitaine dans le 5° de cuirassiers, il prit part en 1812 à l'expédition de Russie et assista à la terrible journée de la Moskowa, et il fut du bien petit nombre des braves qui, échappant aux horreurs d'une retraite trop célèbre, purent regagner la Pologne. Le retour de la paix le condamna à une lonsubvention annuelle Marie Lgue inaction; mais en 1823, il servit en Espagne et devint chef d'escadron.

La révolution de juillet amena au pouvoir un gouvernement qui s'appuya volontiers sur les anciens militaires dont les guerres de l'empire avaient mis la fermeté à l'épreuve. Vast-Viineux obtint alors un avancement après lequel il soupirait depuis longtemps ; eu 1833 il devint lieutenant-colonel du 12° de chasseurs à cheval, et en 1838 colonel du 12e dragons.

En 1846 il fut élevé au grade de général de brigade, et il fut chargé du commandement de la subdivision des départements des Côtes-du-Nord. Le gouvernement provisoire le mit à la retraite eu 1848. ll se présenta en 1849, lors des élections pour l'assemblée législative, aux suffrages des habitants du département où il était né, il se déclarait partisan décidé de la politique du président de la république. Il fut élu sans difficulté. 

L'empire fut rétabli, et dans ce nouvel ordre de choses, le vieux général devint représentant de la Charente-ouvrage thoucinInférieure au corps législatif; sa réélection lui permit de continuer le mandat dont il était investi et l'assemblée le choisit pour un de ses questeurs. Ce fut au milieu de ces paisibles fonctions que sa vie s'acheva à la Rochelle le 23 septembre 1839.

Il fut également Conseiller Général du canton d'Aigrefeuille-d'Aunis de 1852 à 1859 du parti Bonapartiste, propriétaire du château et maire de Péré.

Léon Thoucin a écrit un fascicule réédité en 2013 et prononcé l'éloge funèbre de Charles Vast-Vimeux.

 

docVV